Accès direct au contenu

avancée

AX - Association des anciens élèves et diplômés

La Caisse de Solidarité

Accueil > Caisse de solidarité

    Caisse de solidarité

    Le premier des buts de l'AX tels que les mentionnent les statuts est la solidarité.
    Cette solidarité s'exerce notamment en venant en aide aux élèves, anciens élèves, membres ou non de l'association, ou à leur famille en situation, matérielle ou morale.
    La Caisse de Secours est chargée de ce volet de la solidarité.

    Activité de la caisse de solidarité

    La commission de gestion de la caisse de solidarité est constituée d'un président, de rapporteurs et de permanents, délégué général et assistante sociale.
    Elle examine les demandes d'aides : secours exceptionnels, réguliers et prêts. Elle donne les orientations pour l'utilisation des fonds en fonction des besoins évoqués : subventions à certains organismes, actions en faveur de camarades en difficultés, etc

    Le rôle des rapporteurs est essentiel, ils sont l'intermédiaire entre les personnes qui sollicitent la caisse de secours et la communauté polytechnicienne.
    Ce lien, pour les veuves et pour les camarades en difficulté, est la marque concrète et permanente de la solidarité.

    Les permanents de la caisse de secours : délégué général et assistante sociale assurent une présence constante qui permet de répondre rapidement aux sollicitations des anciens élèves et de trouver les moyens d'améliorer leur situation, leur faire découvrir leurs droits et résoudre leurs problèmes

    Au delà de l'aide financière matérielle, l'action des membres de la Caisse de Secours est aussi orientée vers le soutien moral car les personnes qui les sollicitent vivent souvent un traumatisme affectif, social ou professionnel.

    Dossiers en cours

    La caisse gère 214 dossiers dont 55 nouveaux en 2006. 141 font l'objet d'un suivi régulier, les autres correspondent à des actions ponctuelles.

    Ces dossiers peuvent se décomposer comme suit :

    1. Dossiers famille (problèmes rencontrés par les veuves, enfants, parents et épouses divorcées d'X - financiers, éducatifs et/ou de vieillissement) : 59

    2. Dossiers malades, actifs ou retraités (atteints d'une affection invalidante ou psychiques entraînant ou pas des difficultés financières) : 23

    3. Dossiers problèmes financiers (endettement suite à «mauvaises affaires», difficultés professionnelles, «accidents de la vie», RMIste) : 27

    4. Dossiers jeunes camarades (caution logement, bourses d'étude insuffisantes, demande de regroupement familial) : 32

    La première catégorie regroupe des veuves et des retraités avec des problèmes spécifiques dus à leur situation (de solitude pour les veuves, de vieillissement pour les retraités et les deux au fil des années). Le soutien moral qu'apporte le rapporteur est essentiel, surtout quand les familles résident en province.

    Les deuxième et troisième catégories concernent des camarades en général dans la période d'activité professionnelle de la vie. Certains âgés de 40 à 50 ans en difficulté professionnelle, souffrent fréquemment de problèmes psychologiques depuis plusieurs années, dans des situations socialement très dégradées : chômage fin de droit, difficultés à se loger, rupture de lien social, maladie mentale.

    Cette dernière population est une préoccupation constante de la caisse de secours et nous recherchons aujourd'hui à anticiper le phénomène afin d'enrayer la dégradation des situations en intervenant plus en amont.Certains d'entre eux ont présenté très jeunes, dans les premières années passées à l'Ecole, des troubles laissant à penser que la situation ne pourrait aller qu'en empirant.

    La dernière catégorie concerne les jeunes. Ce sont surtout des camarades étrangers. Il est important que les jeunes élèves étrangers pensent à nous solliciter suffisamment tôt pour anticiper les problèmes rencontrés à la sortie de l'école (recherche de caution pour logement, régularisation de présence en France, éventuellement rapprochement familial etc...).

    Comment nous aider ?

    • En nous signalant les situations de camarades ou de leur famille en grande difficulté et en les incitants à venir nous voir. Le rôle des caissiers est dans ce domaine essentiel et commence dès l'Ecole.
    • En devenant membre de la Caisse de Solidarité. Nous manquons, en particulier, de jeunes et de correspondants en Province.